Ceux qui voulaient voir la mer — Clarisse Sabard

April 20, 2019

Bonjour à tous !

 

Aujourd'hui, je vous retrouve pour vous parler d'un roman qui a été un coup de cœur pour moi : "Ceux qui voulaient voir la mer" de Clarisse Sabard, paru aux éditions Charleston, que je remercie pour l'envoi ! 9,5 ★ / 10 ★. 

 

Voici le résumé : "Pour des raisons personnelles, Lilou décide de quitter Paris pour Nice avec son fils, Marius. Et en arrivant dans le Sud, elle ne s'attendait pas à s'attacher à Aurore, cette vieille dame qu'elle croise au parc et qui commence à lui raconter sa vie. Chaque jour, Aurore attend le retour de son amoureux, Albert, parti tenter sa chance à New York après la guerre. Mais malgré sa promesse, il n'est jamais revenu... Lilou décide alors de tout faire pour retrouver le grand amour de son amie. Mais à trop vouloir remuer le passé, le présent ne risque-t-il pas de la rattraper ?"

 

 

_______________________________

 

"Le destin nous donne parfois d'étranges rendez-vous."

_______________________________

 

J'étais très heureuse de me plonger dans le nouveau roman de l'auteur car le premier que j'avais lu d'elle avait été un véritable coup de cœur. Et ce n'est pas passé loin avec "Ceux qui voulaient voir la mer". 

 

Dans cette intrigue, nous suivons deux personnages principaux. Lilou, une jeune bibliothécaire qui décide de plaquer Paris pour partir s'installer sur la côte d'azur avec son fils. En repartant de zéro à Nice, elle fait par hasard la rencontre d'Aurore, une veille femme qui, chaque jour, s'assoit au parc. Intriguée, Lilou ne peut se retenir de faire sa connaissance et de lui demander ce qu'elle fait. Sa réponse : elle attend que l'amour de sa vie la rejoigne... depuis 60 ans. Touchée par son histoire, Lilou va se lier d'amitié avec Aurore et accepter d'écrire ses mémoires pour sa petite fille. 

 

Ce roman est d'un pur romantisme qui arrive presque à la cheville de Nicholas Sparks. Le récit se déroule à la fois dans le présent et dans le passé où on découvre une France sous le joug de la seconde guerre mondiale et de l'occupation nazie. La façon dont l'auteur a traité le sujet m'a profondément touché. Je ne lis pas souvent de romans sur la seconde guerre mondiale et je me rends compte que j'ai tord car c'est une période à ne pas oublier. On prend également plaisir à découvrir l'après-guerre et New York dans les années 1950. Les choix temporels de l'auteur m'ont vraiment plu et j'ai pris plaisir à les découvrir en compagnie de Lilou. 

 

Bien sûr, avant tout, cette histoire est une histoire d'amour. Une femme qui attend l'amour de sa vie depuis 60 ans ? J'étais déjà embarquée dès les premières pages et touchée en plein cœur. On suit plus ou moins deux histoires d'amour ici, mais celle qui m'a le plus marquée est forcément celle d'Aurore et Albert. Un amour si fort, si puissant et si intense les unis... alors pourquoi se sont-ils retrouvés séparés ? Un secret que je vous laisse découvrir en lisant le roman... L'histoire entre Raphael et Lilou, quant à elle, est plus placée au second plan mais cela ne l'empêche pas d'être mignonne : j'ai aimé la rencontre des deux personnages, et cette manière timide et douce qu'à de se développer leur histoire. 

 

____________________________

 

"A quoi bon ? Regarde tout ça. Plus rien n'est pareil. La société change. Les gens changent. Mais ça n'évolue pas dans le bon sens."

____________________________

 

Plus encore, le récit fait preuve de brio avec des propos actuels, intelligents sur la société d'avant et la société telle qu'elle est aujourd'hui. L'auteur a véritablement su capter l'évolution des mentalités. Il recèle aussi de beaucoup d'émotions : on ressent de la rage en lisant certains passages, puis de la tristesse, de l'incompréhension, ainsi que de la tendresse. Coupler tout cela avec une écriture fluide et plaisante, on se retrouve à dévorer ce roman. Je l'aurais d'une traite si je n'avais pas du m'arrêter pour travailler. Ce qui me marque à chaque fois dans les romans de Clarisse Sabard, c'est l'authenticité qui y règne, une chaleur qui se niche dans notre cœur de lecteur.

 

Je me suis beaucoup attachée aux personnages. Tout comme Lilou, j'ai adoré suivre le récit d'Aurore et je me suis aussi très prise au jeu de la quête pour retrouver Albert. Aurore est une femme tellement forte que je ne peux que l'admirer. Lilou est adorable et douce, j'ai adoré suivre son point de vue. Je dois dire avoir adorer pouvoir suivre aussi le point de vue d'Albert et de sa conquête de New York : un homme droit, attentionné même si un peu naïf. J'ai également apprécié tous les personnages secondaires : Marius, William, Cathy, Raphael...

 

Le dernier mot de cette critique sera pour la fin que je n'ai pas vu venir. Ce n'est pas exactement celle que j'aurais voulu mais son originalité m'a marqué, cela va sans dire. Bravo à l'auteur pour ce retournement de situation finale qui rend le roman encore plus captivant. 

 

_____________________________

 

"J'ai parfois l'impression que les gens ont oublié comment être heureux."

_____________________________

 

En bref : une ode à l'amour, entre passé et présent, avec une touche de réalité qui rend le tout incroyable et qui n'est pas sans rappeler le talent de Nicholas Sparks. 

 

Encore merci aux éditions Charleston, 

 

Alexandra ♥

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

© 2016 La bibliothèque des rêves created with Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now