L'année prochaine à la Havane — Chanel Cleeton

June 12, 2019

Bonsoir les lecteurs !

 

Aujourd'hui, je vous retrouve pour vous parler d'un roman que j'ai adoré : "L'année prochaine à la Havane" de Chanel Cleeton, paru aux éditions Charleston. Je frôle le coup de cœur avec cette histoire : 9 ★ / 10 ★.

 

Voici le résumé : "La Havane, 1958. Isabel, Beatriz, Elisa et Maria, les quatre sœurs Perez, sons les joyaux de la dynastie sucrière familiale. Tandis que les hommes Perez président à la destinée du pays, aux côtés de Batista, elles évoluent dans un monde fait de luxe et d’oisiveté. Pourtant les combats font déjà rage dans l’est du pays et bientôt la guerre civile frappera au cœur même de la Havane. Tandis qu’un monde s’éteint, un autre est en train de naître et Elisa Perez sera aux premières loges. Car elle est tombée amoureuse de Paulo, jeune révolutionnaire idéaliste. Entre loyauté familiale, passion et convictions, son destin va basculer, ainsi que celui de tout un peuple. Un périple qui s’achèvera à Miami, en exil. 60 ans plus tard, sa petite fille, Marisol, revient à la Havane, cette ville qui a abrité les plus grandes joies et les plus grands drames de sa grand-mère." 

 

 

______________________________

 

"Nos mouvements sont ponctués par quelques éclats de rire, pris dans un raz-de-marée de désir, jusqu'à ce que l'évidence de nous deux éclipse tout le reste."

______________________________

 

J'ai commencé cette lecture sans même savoir quels thèmes seraient abordés, je n'avais pas lu le synopsis, et comme je le disais plus haut, j'ai frôlé le coup de cœur. Je ne m'attendais pas à ce que ce soit une si belle lecture. 

 

Nous suivons deux personnages : Marisol, de nos jours, qui vient de perdre sa grand-mère. Celle-ci ayant émis le souhait que ses cendres soient dispersées sur la terre de ses origines, Cuba. Elle n'a simplement pas précisé où. A Marisol de découvrir ce pays avec les histoires de sa grand-mère en tête, et de trouver l'endroit parfait pour elle. Ainsi qu'Elisa, dans les années 1950 aux prémices de la prise de pouvoir de Fidel Castro. Entre romance, révolution et secrets de famille, Marisol et Elisa devront garder la tête froide.

 

"L'année prochaine à la Havane" a été une lecture belle, touchante mais aussi empreinte de tristesse et d'une réalité non feinte. L'auteure dévoile un Cuba connu de tous : paradisiaque, mais également le véritable Cuba aux prémices de la dictature de Fidel Castro ainsi que les répercussions qui existent encore aujourd'hui. Une balance entre passé et présent qui nous apprend l'histoire, la culture et l'âme d'un pays, que nous occidentaux, connaissons très peu. 

 

Chanel Cleeton a une écriture fluide et très travaillée, c'était un plaisir de la découvrir. J'ai relevé beaucoup de passages qui m'ont marqués. 

 

J'ai adoré tout le pan réaliste du roman : découvrir l'histoire de Cuba, et la lutte difficile que ses habitants mène. Je pense que si un jour, j'y voyage, je ne verrais pas les choses de la même manière. Et c'est ici fondamental dans cette lecture : elle change votre regard et permet une véritable prise de conscience

 

J'ai également été subjuguée par le côté fictif du récit : si l'histoire commence un peu de façon classique pour le genre, il est aussi plein de rebondissements que je n'avais pas vu venir. Les deux personnages subissent des obstacles de la vie tout en se montrant courageux. L'alternance des points de vues et des deux époques rythment l'histoire et happent le lecteur. 

 

Marisol est une femme rêveuse, indécise et assez solitaire. C'est un personnage un peu atypique qui sort du lot et son originalité est une fraîcheur dans la littérature. Mais j'avoue avoir eu une petite préférence pour Elisa, si forte, si passionnée et loyale. Que de qualités que j'admire. La relation qu'ont ces deux personnages est si émouvante, elle réchauffe le cœur. 

 

L'histoire d'amour entre Elisa et Pablo m'a serré le cœur : une véritable passion et un amour jamais oublié. Pour la grande romantique que je suis, c'était magnifique. J'ai été un peu moins touché par celle de Marisol et Luis, même si elle était belle aussi. 

 

En bref : une lecture intense pour l'histoire contée et pour ses personnages aussi attachants que courageux. 

 

Merci aux éditions Charleston, 

 

Alexandra ♥

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

© 2016 La bibliothèque des rêves created with Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now