• bibliothequedesreves

Le silence du phare — Jean Pendziwol ♥


Hello les lecteurs !

En ce jour de weekend, je reviens vous parler d'un livre qui est sorti cette semaine et que j'ai pu lire en septembre : "Le silence du phare" de Jean Pendziwol aux éditions Charleston, que je remercie pour l'envoi ! Gros coup de cœur pour cette lecture : 10 ★ / 10 ★.

Voici le résumé : "Elizabeth est au crépuscule de sa vie. Privée de la vue, elle s’est réfugiée dans la musique et les souvenirs. Mais le jour où le journal intime de son père est découvert, elle va se replonger, avec l’aide de Morgan, une jeune femme en pleine révolte, dans son enfance. Une enfance passée en compagnie de sa sœur jumelle sur une minuscule île, terre sauvage et reculée perdue au cœur du Lac Supérieur où son père gardait le phare. Une enfance dont les secrets vont avoir des conséquences autant pour Elizabeth que pour Morgan.."

En me lançant dans cette lecture, j'appréhendais. Je ne savais si j'allais l'apprécier ou non. Quelle n'était pas ma surprise quand je l'ai terminé et qu'elle se soit révélée être un coup de cœur.

L'auteure nous dépeint l'histoire d'Elisabeth Livingstone, née en 1925 et fille d'un gardien de phare sur une petite île au large du Canada. Entre contexte de guerres mondiales et drames familiaux, cette dernière vit une vie difficile et mélancolique, entourée de plusieurs mystères. Sa rencontre avec Morgan, une jeune adolescente rebelle, de nos jours, va changer leur existence et leur donner des réponses sur les secrets du passé.

Au début, je ne savais pas à quoi m'attendre et au fur et à mesure de ma lecture, je me suis sentie emportée dans l'histoire d'Elisabeth et Morgan. On nous sert ici deux intrigues qui s'entremêlent à la perfection et qui captivent le lecteur, malgré une certaine lenteur. J'ai beaucoup apprécié l'alternance passé - présent. Le récit se révèle de plus en plus addictif, ponctué par une écriture légèrement dense mais touchante.

Touchante, c'est le mot. C'est un roman est rempli d'émotions : je n'oublierai pas de sitôt l'histoire des filles du gardien du phare qui m'a tenu en haleine et qui m'a serré le cœur plusieurs fois. Ce n'est pas une histoire facile : elle reflète la cruauté de l'homme, la cruauté dont la vie fait parfois preuve. Mais c'est une leçon de vie, je dirais même un hymne à la vie qui donne envie de se battre le plus possible pour ceux qu'on aime.

J'ai beaucoup aimé les deux personnages dont on alterne les points de vues : Morgan et Elisabeth. Chacune à sa façon est forte, indépendante mais recèle aussi une fragilité. Fragilité suite aux aléas de la vie qui n'a pas été facile avec elles. Deux personnages féminins intéressants et attachants.

La seule chose qui m'a dérangé, c'est que parfois il y avait beaucoup de personnages secondaires et j'avais un peu tendance à les confondre.

Je terminerais en parlant de la fin de l'histoire à laquelle je ne m'attendais pas du tout et que j'ai trouvé vraiment ingénieuse, mais pas tout à fait évidente. J'ai du relire deux fois le passage pour être sure d'avoir bien compris la révélation finale.

En bref : un drame familial sur fond historique qui tient en haleine le lecteur tout le long du récit.

Encore merci aux éditions Charleston,

Alexandra ♥


© 2016 La bibliothèque des rêves created with Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now